3 erreurs à ne pas commettre en débutant le yoga

De nombreuses erreurs peuvent être commises lorsqu’on débute dans une activité sportive, en particulier le yoga. Ces petites fautes, mises ensemble, ruinent les efforts effectués au cours des séances et empêchent souvent les novices de profiter des bienfaits de cette activité. Il est donc de bon ton de connaître les erreurs à ne pas commettre en débutant le yoga pour éviter de les répéter au cours de vos séances.

Effectuer des postures avancées

Il n’est pas rare de voir certains débutants effectuer des poses avancées dès leur première séance. Ce phénomène récurrent peut s’expliquer en partie par les réseaux sociaux qui véhiculent des images de yogis effectuant des figures impressionnantes. Toutefois, la plupart des débutants oublient qu’il faut énormément de pratique et de patience avant d’arriver à ce résultat.

A lire en complément : Prendre soin de ses cheveux pendant l'été : les astuces indispensables à connaître

Il est essentiel de donner du temps à son corps pour qu’il puisse s’adapter aux diverses postures de base lorsqu’on débute dans le yoga. Aller plus vite que la musique n’apporte, en général, rien de bon sur le long terme. N’hésitez donc pas à prendre une formule de coaching privé si vous souhaitez évoluer plus rapidement sans pour autant brûler les étapes ou vous blesser.

Les fondations de la pratique sont d’une importance capitale et doivent, de ce fait, être solides pour pouvoir profiter des bienfaits de cette activité. Les alignements de base et les différentes postures doivent ainsi être parfaitement maîtrisés avant de songer à apprendre des poses plus complexes.

A découvrir également : Les clés pour une chevelure éclatante et en pleine forme

En outre, il n’est pas rare de se blesser en pratiquant le yoga. Vous l’aurez compris, les mots d’ordre de cette discipline sont la patience et la régularité.

Erreurs à ne pas commettre en débutant le yoga : pratiquer trop souvent

Lorsqu’une activité plaît à une personne et lui fait du bien, cette dernière a tendance à vouloir la pratiquer le plus possible. Il s’agit de l’une des 3 erreurs à ne pas commettre en débutant le yoga.

Bien que vous soyez enchanté par votre première séance, vous ne devez pas vous y rendre tous les jours ou pratiquer uniquement cette activité. À l’instar des autres disciplines physiques, une pratique trop régulière du yoga entraîne bien souvent de la démotivation voire un abandon pur et simple.

Le secret est de se rendre une fois par semaine à la salle de gymnastique lorsque vous débutez, puis d’augmenter petit à petit le rythme jusqu’à trouver une fréquence qui vous convient vraiment.

Une autre erreur qui fait lever les sourcils lorsqu’elle est évoquée est l’habitude de se parfumer avant un cours de yoga. Cela peut paraître étonnant, mais les senteurs d’un parfum peuvent être incommodantes et gêner la concentration du débutant et de ses camarades de tapis.

Se comparer aux autres yogis

débutant le yoga

Qu’on pratique le yoga depuis la veille ou qu’on soit un véritable vétéran, il n’est pas rare d’observer ses voisins de tapis et de se comparer sans cesse à eux. Le plus souvent, les pratiquants ne s’en rendent même pas compte.

Il est évident et surtout normal de ne pas savoir faire le grand écart ou des figures emblématiques lorsqu’on débute le yoga. En outre, chaque pratiquant a un corps différent. Une figure facile à réaliser pour un yogi peut ne pas être évidente à faire pour un autre. À chacun son parcours de vie, son patrimoine génétique, ses points forts et ses faiblesses.

L’essentiel est de savoir comment se sent la personne qui pratique le Yoga, le chemin parcouru au cours des séances et le bien-être que lui apporte cette activité, pas la perfection de la posture finale.

Se comparer aux autres et vouloir à tout prix faire comme eux est l’une des principales erreurs à ne pas commettre en débutant le yoga. Seuls les sensations et les bienfaits liés à la pratique régulière de cette activité comptent.

Faire des erreurs en pratiquant le yoga permet d’apprendre et de bien progresser au cours des différentes séances. L’essentiel est d’en prendre conscience et de faire des efforts pour abandonner ces mauvaises habitudes en cours de route.

Forcer sur les étirements dès le début

<img class='size-full wp-image-148 aligncenter' src='https://www.beauty-inc.net/wp-content/uploads/yoga-for-beginners_seated-twist_bp' alt='débutant en yoga‘ width=’1200′ height=’800’ />

Lorsqu’on commence à pratiquer le yoga, il faut penser à des exercices simples, comme des marches légères ou un échauffement dynamique, qui sont très utiles pour assouplir les articulations et améliorer la circulation sanguine.

Si vous êtes débutant en yoga, il faut prendre son temps et respecter son propre rythme, sans chercher à concurrencer vos voisins de tapis. Apprenez à avoir confiance en votre propre corps et à suivre les conseils de votre professeur. En évitant ces 3 erreurs courantes, vous pourrez progresser en toute sécurité dans la pratique du yoga et profiter pleinement des bienfaits qu’elle apporte à votre corps et à votre esprit.

Ignorer les signaux de son corps et ne pas respecter ses limites

Lorsqu’on commence à pratiquer le yoga, il faut se rappeler que chaque corps est différent et que chacun a ses propres limitations. Ignorer les signaux de son corps peut être une erreur dangereuse pour un débutant en yoga. Il faut respecter son corps pendant la pratique du yoga. Si vous ressentez des douleurs ou des tensions, ne cherchez pas à forcer les mouvements.

Il faut respecter ses limitations physiques lorsqu’on pratique le yoga. L’un des principaux défis pour un débutant en yoga consiste à trouver l’équilibre afin d’adapter sa position au niveau qui lui correspond sans forcer davantage sur les articulations et les muscles fragiles.

Effectivement, lorsque l’on débute dans cette discipline sportive holistique, on peut être tenté d’aller trop loin dans certaines postures car nous avons tendance à penser qu’il faut aller jusqu’à nos limites si nous voulons progresser rapidement.

Pourtant, ceci n’est pas entièrement vrai car notre corps doit s’acclimater peu à peu aux positions proposées par votre professeur durant la séance.

Il est crucial d’apprendre à écouter son propre instinct et prendre conscience des mouvements qui sont confortables pour soi-même et ceux qui ne le sont pas. En étant ainsi conscient(e) et attentif(ve), vous éviterez certainement tout risque non souhaité lié au stress physique intense causé par ces postures inadaptées.

Par conséquent, il est recommandé de suivre scrupuleusement les instructions données par votre professeur expérimenté dès le début. En cas de problèmes, n’hésitez pas à signaler votre état de santé à ce dernier ou à quitter la posture si les douleurs deviennent insupportables afin d’éviter les blessures inutiles et préserver ainsi l’intégrité physique.